Dentisterie

Les interventions sur les dents des animaux se font sous anesthésie générale.

La plus classique consiste en un détartrage des dents à l'aide d'un appareil à ultrasons du même type que ceux utilisés chez votre dentiste.

Lorsque les dents sont déchaussées ou le siège d’une infection, une extraction dentaire peut être nécessaire.

Après le détartrage nous effectuons un polissage des dents, ce qui diminue la vitesse de réapparition du tartre.

Si nécessaire, des antibiotiques et des antalgiques seront prescrits.

Chez les rongeurs et lagomorphes, dont les dents poussent de façon continue, il peut être nécessaire de couper régulièrement les incisives ou les molaires lorsque celles-ci poussent de travers et provoquent une malocclusion dentaire.

Informations :

La bouche de votre animal doit être régulièrement contrôlée par votre vétérinaire et faire l'objet de soins réguliers à votre domicile afin de prévenir l'apparition d'une maladie très commune appelée maladie parodontale.
Le tartre et la mauvaise haleine sont les manifestations les plus visibles de cette maladie mais d'autres conséquences beaucoup plus insidieuses vont se développer.

Mon animal est-il concerné ?
Votre animal, chien ou chat est concerné par la maladie parodontale, quelque soit son âge et sa race. Les chiens de petite taille, tels que les caniches et les yorkshires sont plus particulièrement prédisposés à développer cette maladie mais les autres ne sont pas épargnés.


Qu'est-ce que la maladie parodontale ?
Cette maladie correspond à l'atteinte des tissus entourant et soutenant la dent.
Le premier stade est la gingivite, c'est-à-dire une inflammation de la gencive.
A ce stade, votre animal peut présenter une mauvaise haleine, du tartre, des saignements des gencives, et parfois une douleur lors de la mastication des aliments.
La gingivite peut ensuite évoluer vers une atteinte des tissus entourant la dent jusqu'à l'os dans lequel sont implantées les racines dentaires. La dent devient alors mobile et est menacée d'expulsion. Votre animal peut montrer, en plus des signes précédents, une baisse d'appétit, et des signes de fatigue.


Quelles sont les conséquences de la maladie pour mon animal ?
L'inflammation et l'infection peuvent se propager de proche en proche aux tissus environnants et atteindre les cavités nasales, l'oeil…
La santé buccale peut également avoir des répercussions sur l'état de santé général avec des conséquences à distance sur d'autres organes tels que le coeur, les poumons, les reins. En effet, la gencive étant abîmée, les bactéries présentes dans la bouche passent dans la circulation sanguine et peuvent infecter différents organes à distance. Ces conséquences existent aussi chez l'homme. Une centaine de cas annuels d'endocardite infectieuse (infection du coeur par des bactéries) dues au passage des bactéries de la bouche dans le sang sont rapportés.

 

Comment est-ce que je peux intervenir pour éviter le développement de cette maladie ?
Le point de départ de cette maladie est l'accumulation de la plaque dentaire, composée d'une pellicule de salive et de bactéries qui s'épaissit progressivement et s'étale sur la dent et surtout sous la gencive.
Vous pouvez intervenir sur la formation de cette plaque dentaire en effectuant des soins réguliers. Les soins réalisés par votre vétérinaire doivent, pour assurer une hygiène buccale durable, être complétés par des mesures d'hygiène chez vous.
Ces soins doivent être institués très tôt chez les jeunes animaux. Ils seront ainsi plus facilement acceptés par l'animal s'ils font partie de l'éducation du chiot ou du chaton.
Le brossage des dents est la mesure la plus efficace permettant d'éliminer la plaque dentaire et éviter ainsi la formation du tartre. Un brossage effectué 3 fois par semaine est suffisant pour maintenir la santé buccale de votre animal si les gencives sont saines. La régularité du brossage est indispensable pour éliminer correctement la plaque dentaire. Pour les animaux plus disposés au tartre, il peut être nécessaire de brosser quotidiennement les dents.
Il faut utiliser pour cela une brosse à dent adaptée, c'est-à-dire petite, avec des poils très souples afin de ne pas blesser les gencives de votre animal. Les dentifrices prévus à l'usage des chiens et chats sont parfaitement digestes, ne nécessitent pas de rinçage et ont souvent un goût aromatisé, ce qui rend le brossage beaucoup plus facile.
Il est possible aussi d'administrer une spécialité vétérinaire contenant des substances luttant contre la plaque dentaire.
La mise à disposition de jouets que l'animal pourra mâchonner permet d'effectuer un auto-nettoyage des surfaces dentaires. Ils complètent efficacement les soins dentaires mais ne les remplacent pas.
Il faudra définir avec votre vétérinaire la fréquence des soins dentaires à effectuer en fonction des besoins de votre animal.

chat.png
Dentisterie2.png
Dentisterie1.png

Conçu et mis en ligne par deltawork.fr

© 2015 Véto des Bleuets. All Rights Reserved.

Search